Confondre Hypnose et magie…

Quand on confond Hypnose avec Magie…

En tant qu’« HypnoCoach», j’ai la chance d’accompagner mes client(e)s à arrêter de fumer via l’hypnose avec succès jusqu’à présent. Je suppose que s’il y avait plus de demandes concernant l’arrêt du tabac, j’aurais statistiquement des résultats moins concluants. Soyons réalistes.

Où est-ce que je veux en venir en commençant par l’arrêt du tabac et l’hypnose ? Au fait qu’il n’y a pas besoin de beaucoup de séances pour arrêter de fumer, tout au plus 3 séances selon la méthode utilisée par le praticien. En l’occurrence, en ce qui concerne ma façon de travailler, deux séances sont nécessaires.

Au-delà du nombre très court de séances, il y a une condition « sine qua non » pour que cela fonctionne : La motivation. La mienne évidemment, mais aussi (et surtout) celle des clients qui viennent pour « changer ».

Écoutez bien : Pas de motivation, pas de changement, quelle que soit la méthode ! Et… quel que soit le motif…

Catherine (prénom modifié) est venue à mon cabinet via le « bouche à oreille » pour un arrêt du tabac. Six mois plus tard, non fumeuse et ravie, elle revient pour un accompagnement à la gestion du poids. Je vous rassure, elle n’a pas pris plus de kilos du fait d’avoir arrêté de fumer (ouf !), elle souhaitait déjà mincir avant.

Je lui explique qu’en ce qui concerne le poids, l’accompagnement est beaucoup plus long car je me refuse à proposer la méthode de « l’anneau gastrique virtuel » sous hypnose. En effet, la prise de poids n’est pas uniquement liée (ou rarement seulement liée) au fait de trop manger. Si c’était le cas, nous serions tous suffisamment raisonnables pour manger à satiété et pas plus.

Il existe donc différentes raisons à la prise de poids (émotions à compenser, manque d’écoute de notre corps, traumatismes, habitudes dans l’enfance, éducation, croyances, etc.) qui font qu’une ou deux séances ne suffisent pas pour mincir et rester mince durablement.

D’ailleurs, 98 % des régimes nous font reprendre nos kilos dans les 2 à 5 années qui suivent voire plus !

J’explique donc à Catherine qu’il n’y aura pas « que » de l’hypnose dans mon accompagnement et que même si elle mange de tout, elle devra « quand-même » accepter de changer quelques habitudes. Ces habitudes qui l’empêchent de mincir durablement.

Au bout de 2 séances, Catherine m’appelle pour annuler l’accompagnement. Motif : « Je ne suis pas motivée ».

J’ai fait du mauvais travail… Je n’ai apparemment pas été assez claire… dans mes explications et le programme que nous allions mettre en place ensemble. Bref, je suis en colère… contre moi d’abord et ensuite contre cette fichue croyance que l’hypnose est magique.

L’HYPNOSE N’EST PAS MAGIQUE. L’hypnose est un outil mis à disposition du thérapeute pour faciliter la thérapie, le coaching.

Et ce, comme le maçon a besoin d’une truelle, le facteur a besoin d’un vélo, l’enseignant a besoin d’un tableau et de craies (ok, des marqueurs, si vous voulez) pour bien travailler. Si le maçon, le facteur ou l’enseignant n’ont pas envie de bosser, il ne va rien se passer, même avec les meilleurs outils du monde.

Alors, s’il vous plaît… Prenez du recul lorsque vous regardez les spectacles de Mesmer ou autres hypnotiseurs de spectacles. D’accord, je peux vous faire « devenir » une poule lors d’une soirée entre amis ou faire en sorte qu’à chaque mot-clé, vous éclatiez de rire. C’est drôle d’accord, mais au bout d’une heure, c’est fini et ça ne change pas grand chose à votre vie. Mais là, dans le cabinet, nous sommes en thérapie et en coaching. Cela n’a rien à voir !

Réussir à changer a toujours pour origine votre envie personnelle, votre motivation. Le reste (moi y compris) n’est qu’un outil pour aider à ce changement. Prenez soin de vous ! Enfin, seulement si vous le voulez… 😉

Prendrez rendez-vous en ligne