à propos de Magali Monnier

J’utilise l’hypnose, le coaching et d’autres techniques de thérapie brève pour vous accompagner sur différentes problématiques, que ce soit :

– Avec votre famille ou vos collègues afin de vous sentir à votre place et serein(e).

– Dans votre relation de couple pour une vie à deux complice, soudée et durable.

– Dans les épreuves que la vie met sur votre chemin pour en ressortir plus fort(e).

Et plus particulièrement :

– Pour vivre votre authenticité au-delà du regard des autres et du « qu’en dira-t’on ».

– Pour surmonter les coups durs et vous reconstruire afin d’en sortir encore plus vivant(e) et solide.

– Lorsqu’il est temps de tourner une page pour aller vers ce qui vous correspond vraiment.

– Pour transformer les erreurs du passé en opportunités et réussites pour demain.

« On dit que le temps change les choses, mais le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes » A. Warhol

entrepreneural-7

Il était une fois : Des RH à l’Humain

« Tu aurais dû faire journaliste, t’arrêtes pas de poser des questions !!! »

Du plus loin que je me rappelle, ...

Du plus loin que je me rappelle, la vie des autres m’a toujours intéressée. Leur vie, leurs histoires, petites ou grandes. Pour moi, chaque individu vit une aventure et celle-ci pourrait être racontée dans un livre et qui expliquerait comment il en est arrivé là.

J’avais prévu de faire des études de Psycho à la Fac de Nanterre mais c’est à la Sorbonne que j’ai suivi des études en langues étrangères. Le hasard de mes rencontres professionnelles m’a amenée à entrer par la petite porte dans le grand monde des Ressources Humaines. J’accompagnais les grandes entreprises dans la mise en place de leur politique ressources humaines. J’y ai découvert l’importance de l’Humain dans la réussite de ces dernières et le peu de cas qu’elles faisaient de l’individu, pourtant au cœur de cette réussite.

Au fil des années, pour me rapprocher de la partie « Humaine » de « ressources », j’oriente mon travail vers le développement et la gestion des carrières, avant d’être licenciée dans le cadre d’une réorganisation et d’être hospitalisée pour de graves problèmes de santé.  J’apprends à peu près à la même période la longue maladie de mes parents.

Ces coups du sort successifs vont avoir de grandes répercussions sur ma vie tant professionnelle que personnelle : les semaines qui suivent mon hospitalisation me donnent tout le temps de réfléchir à ce que je veux vraiment faire de ma vie. Je viens de passer très près du fauteuil roulant et je prends conscience que la vie est bien trop précieuse pour oublier de profiter des siens et pour faire un travail qui n’a de sens que sur le papier. C’est décidé : j’arrête de courir après le vent et je me concentre sur ce que je veux vraiment faire de ma vie. La vie est courte et je veux donner du sens à ce que je fais.

Je sais, je l’ai toujours su ! Je veux aider, guider, accompagner les personnes pour qu’elles aient une vie meilleure. Je veux aider mon prochaine à surmonter les épreuves qu’il rencontre.

Dix ans après avoir quitté les bancs de la fac, je reprends des études. Pendant un an, je ne vois pas le jour, plongée dans mon master II et le temps que je consacre à ma fille qui fêtera ses 2 ans lorsque je décroche mon diplôme. Très vite je retrouve un emploi dans l’accompagnement de carrières et le développement des ressources humaines en entreprise. C’est mieux, même si je ne vois pas ma fille grandir et j’ai l’impression qu’une autre l’élève à ma place.

Deuxième alerte de santé : C’est le signal qu’il fallait pour me faire réagir. Dans les mois qui suivent, je plaque mon job et nous partons nous installer en région nantaise.

L’idée de m’installer à mon compte pour accompagner les personnes à donner du sens à leur vie se précise.

Après une sérieuse formation certifiante en Hypnose et en Coaching qui dureront plus d’un an, j’ouvre mon cabinet de Coach et thérapeute en hypnose. Depuis lors, j’accompagne les femmes et les hommes qui veulent prendre ou reprendre leur vie en main après des difficultés familiales, des problèmes de couple ou pour faire le deuil d’une rupture sentimentale, du décès d’un proche, ou encore à repartir de l’avant après un « échec » professionnel.

À propos

Ma famille recomposée

Trouver sa place légitime dans le cercle familial

Lorsque mes parents divorcent...

Lorsque mes parents divorcent, je suis encore une toute petite fille. A la maison, les reproches et les accusations fusent. Les cris sont incessants et les assiettes volent. Et puis ce sont les coups, les violences physiques qui leur succèdent, au point où ma mère s’enfuit du domicile conjugal en m’emmenant avec elle.

Comme souvent, tous les membres des deux familles s’en mêlent : parents, frères et sœurs, etc. Les conflits dépassent le petit cercle du couple : rancœurs, accusations, reproches, incompréhension, rejet…

Lorsque ma mère se remarie, de fille unique et choyée, je deviens « sœur par alliance » d’un grand frère qui a 4 ans de plus que moi et d’une petite sœur avec qui je n’ai que quelques mois d’écart.

C’est officiel, je vis dans une « famille recomposée ». Mon père se remarie aussi et j’hérite d’une demi-sœur de 8 ans ma cadette.

Je dois aussi apprendre à connaître celui qui « remplace » mon père dans le cœur de ma mère. Son autorité m’est parfois difficile à accepter.

Pas simple de trouver sa place dans ces deux nouveaux cercles familiaux : Il me faut jongler entre des habitudes et des règles différentes chez l’un et chez l’autre. Il faut aussi trouver sa place dans la fratrie.

Je ne suis plus le centre du monde et je dois partager ma chambre, mes parents, m’adapter et trouver un nouvel équilibre. Les chamailleries, petites jalousies, rebellions sont légions mais les moments de complicité et de solidarité aussi. C’est un grand changement pour nous tous, petits et grands.

A présent, j’ai aussi ma propre famille « recomposée ». Je vis à mon tour le rôle de mère et de belle-mère. Après une longue période en tant que « maman célibataire », j’ai, une fois de plus, dû trouver ma place et en faire une pour mon conjoint et nos enfants respectifs. Partager équitablement son temps, son attention et sa disponibilité n’est pas toujours évident.

Il faut aussi savoir être à l’écoute de soi pour faire tenir le tout en équilibre.

Magali Monnier Coach en développement

Quand tout s’écroule

Retrouver l’envie de vivre une vie qui a du sens.

À 33 ans, je mène une vie idéale...

A l’âge de 33 ans, je mène une vie idéale. Je suis cadre supérieure dans un grand groupe français où je gère l’équipe d’un département de Ressources humaines. Je voyage souvent à l’étranger pour mon travail.  J’ai un amoureux depuis deux ans avec qui je fais des projets d’avenir. Je viens d’acheter mon « deux pièces » tout près de Paris et j’apprends que nous attendons un heureux événement.

Bref, j’ai tout pour être heureuse.

Tout s’écroule en quelques jours : A l’annonce de ma grossesse, mon compagnon me quitte en m’apprenant qu’il n’assumera pas sa paternité et, dans la foulée, je suis licenciée pour réorganisation de services.  Je perds la moitié de moi-même et la moitié de ma vie : l’homme que j’aime et mon travail.

Je n’ai rien vu venir… Et le choc est terrible. Tout s’enchaîne. D’abord, je suis soufflée, comme si on m’avait donné un coup de poing dans le ventre. Je ne comprends pas, je ne comprends rien. Je suis hébétée. Il va revenir, c’est sûr, le contraire n’est même pas envisageable.

Puis, après plusieurs jours, je ressens une immense colère envers mon compagnon : J’ai envie de lui faire aussi mal que j’ai mal. Suit la tristesse, profonde, immense : J’ai perdu mon pilier, mon roc, mon confident, mon meilleur ami, mon amant. Je me sens coupable d’avoir tout fait rater. Tout est de ma faute. Je me sens nulle et incapable. Non seulement je n’ai pas réussi à garder mon homme, mais pas mon travail non plus.

Alors, je m’isole. De toute façon, j’ai tellement honte que je ne veux voir personne. Qui comprendrait que j’ai pu me « planter » à ce point ? Et quand j’y suis obligée, je dois faire comme si tout allait bien, faire croire que je gère. Mais l’avenir me terrifie.

Je suis seule et je n’ai personne à qui confier mon chagrin et ma peur de l’avenir. Ma famille est loin et je ne veux pas l’inquiéter. Durant ces dernières années, j’ai consacré tout mon temps à mon travail et à mon couple. Je n’ai pas lié d’amitiés sincères et durables, je n’ai que des anciens collègues.

A la naissance de ma fille, je décide de me faire aider par une « Coach » pour reprendre ma vie en main. Pendant quelques mois, elle m’aide à comprendre ce qui m’arrive, à trouver en moi les ressources pour reprendre le cours de ma vie, à me poser les bonnes questions et à trouver en moi les réponses pour reprendre le cours de mon existence. Je parviens à tourner la page et à envisager l’avenir avec plus de sérénité. Avec mon entourage, j’arrive aussi à parler de ce qui s’est passé, tant sur les raisons de mon licenciement que sur la rupture avec mon compagnon. J’arrive à parler de ma peine aussi. J’en tire des leçons qui me font encore avancer aujourd’hui.

Quinze ans après, j’ai reconstruit ma vie après de nombreuses années de célibat. Mon adolescente est pleine de vie et de projets pour son avenir et je vis une relation saine, équilibrée et heureuse avec mon compagnon de route. J’ai des ami(e)s, peu nombreux mais fidèles et sincères.

A présent, j’accompagne principalement des femmes à mieux vivre leurs relations de couple, à prendre une place légitime dans leur cercle familial et à retrouver l’envie de vivre une vie qui a du sens après la perte d’un emploi, une rupture sentimentale ou le décès d’un proche.

Mes formations à l’accompagnement

  • Master II Management & Développement des Ressources humaines (IGS Paris)
  • Coach personnel & professionnel certifiée (Institut Hypnocoaching)
  • Hypno-praticienne certifiée en hypnose Ericksonnienne et Moderne (Institut Hypnocoaching et ARCHE Paris)
  • Praticienne certifiée en PNL, EFT (Institut Hypnocoaching et Paul Pyronnet Institut)

TEMOIGNAGES

  • Magali a su trouver les mots pour m’apaiser mais aussi pour me guider vers des solutions les plus appropriées. Son écoute et sa bienveillance m’ont permis de progresser et de prendre de la distance face aux divers évènements douloureux.

    Hélène
    Hélène
Contactez-moi

Je ne suis pas là pour le moment. Mais vous pouvez m'envoyer un email et je vous recontacterai au plus vite.

Not readable? Change text. captcha txt